Trier

8h00 du matin : les 15 à 20 bénévoles des équipes de tri - distribution du jour arrivent.

 

 

 

 


Les personnes en difficultés ont déjà suffisamment de problèmes pour que la Banque Alimentaire ne leur fasse pas prendre de risques alimentaires.
De toute façon, les règles d'hygiène et de sécurité alimentaire s'appliquent à la BA comme à n'importe quel professionnel de l'alimentaire. Les services vétérinaires veillent.

A l'arrivée des camions en provenance des GMS, les produits sont dirigés vers 3 ateliers : fruits et légumes d'une part, viennoiserie d'autre part et laitages et viandes enfin. Ce dernier atelier est situé en atmosphère réfrigérée.

Tous les produits sont triés. Les sachets de fruits et légumes ouverts. L'intégrité des emballages de viande et fromage vérifiée paquet par paquet. DLC (Date Limite de Consommation) vérifiée.
Et le ou la RhYSA du jour (Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire) surveille d'un oeil suspicieux, le thermomètre à la main .....

Sur les 5 à 8 tonnes qui sont rentrées à la Banque alimentaire au cours de la matinée, une partie est redistribuée aux associations et CCAS et 20 % sont destinés aux éleveurs d'animaux (fruits, légumes ou viandes ne pouvant être distribués).
Mais 80% vont être distribués, le jour même, entre 12h et 13h00.